LIRE LA BIBLE ET LA COMPRENDRE

LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Aller en bas

LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par Invité le Mar 24 Mai 2011 - 12:35

suppression de l'image d'un hacker qui a piraté le compte de cet invité


Dernière édition par etudiant tj/tjc le Dim 19 Oct 2014 - 22:38, édité 2 fois (Raison : titre précis ; suppression de l'image d'un hacker qui a piraté le compte de cet invité)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par Invité le Mer 25 Mai 2011 - 1:35

oui d'accord merci mais je prefere encore la forme française " Jéhovah " Smile


Dernière édition par NIKOLAJ le Ven 27 Avr 2012 - 7:53, édité 1 fois (Raison : ortho..)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par Invité le Mer 25 Mai 2011 - 8:05

papiblue a écrit:oui d'accord merci mais je prefere encore la forme française " Jéhovah " Smile
tu connais ce livre ?


Dernière édition par NIKOLAJ le Ven 27 Avr 2012 - 7:54, édité 1 fois (Raison : ortho..)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par Auteur du site le Ven 3 Juin 2011 - 23:23

---dès que possible je me le procurerai...
avatar
Auteur du site
retour vers le futur

Messages : 1445
Date d'inscription : 08/12/2009
Localisation : planète terre

Voir le profil de l'utilisateur http://tj-tjc-bibliquement.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par Invité le Sam 4 Juin 2011 - 1:53

NIKOLAJ a écrit:---dès que possible je me le procurerai...
tu nous en diras des nouvelles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par etudiant tj/tjc le Jeu 3 Juil 2014 - 22:41

le lien ne fonctionne plus.

En tous cas, le Nom divin de YHWH est bien dans la BIBLE, maintenant, il s'agit de trouver (les) (la) meilleure(s) translittération(s) et traductions les plus exactes possible, pour chaque langue usuelle et anciennes , et quiconque parmi les éditeurs et les traducteurs se prennent le droit de supprimer le Nom divin de YHWH, soit en le remplaçant par des titres approximatifs, seront très sévèrement punis par le souverain seigneur YHWH, et par JC, et la longue "épée" dont il dispose pour cela : Cf. révélation : *(Révélation 1:16) 16 Et il avait dans sa main droite sept étoiles, et de sa bouche sortait une longue épée aiguisée à double tranchant, et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa puissance. *


Dernière édition par etudiant tj/tjc le Mer 22 Oct 2014 - 4:15, édité 2 fois (Raison : suppression de l'image d'un hacker)

_________________
(Ecclésiaste 12:10) * [...] trouver les paroles délicieuses et comment écrire des paroles de vérité qui soient exactes.*
(2 Timothée 2:15) *[...] expose correctement la parole de la vérité.*

(Psaume 49:3) *3 Ma bouche va énoncer des choses de sagesse, et la méditation de mon cœur [portera] sur des choses intelligentes.*
(Ecclésiaste 12:13) *[...] La conclusion de la chose, tout ayant été entendu : Crains le [vrai] Dieu et garde ses commandements. Car c’est là toute [l’obligation] de l’homme.*

avatar
etudiant tj/tjc
Admin

Messages : 823
Date d'inscription : 16/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://tj-tjc-bibliquement.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par etudiant tj/tjc le Sam 4 Juil 2015 - 17:44

YHWH  le nom divin de notre père céleste sur www.jw.org  vidéo

http://tv.jw.org/#video/VODStudio/pub-jwban_201506_1_VIDEO

_________________
(Ecclésiaste 12:10) * [...] trouver les paroles délicieuses et comment écrire des paroles de vérité qui soient exactes.*
(2 Timothée 2:15) *[...] expose correctement la parole de la vérité.*

(Psaume 49:3) *3 Ma bouche va énoncer des choses de sagesse, et la méditation de mon cœur [portera] sur des choses intelligentes.*
(Ecclésiaste 12:13) *[...] La conclusion de la chose, tout ayant été entendu : Crains le [vrai] Dieu et garde ses commandements. Car c’est là toute [l’obligation] de l’homme.*

avatar
etudiant tj/tjc
Admin

Messages : 823
Date d'inscription : 16/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://tj-tjc-bibliquement.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par Auteur du site le Jeu 4 Jan 2018 - 20:15

Pourquoi le nom de Dieu devrait se rencontrer dans toute la Bible
((texte authentique avec commentaires entre doubles parenthèses))
*** w72 1/5 p. 261-262***
AU COURS de votre lecture de la Bible, vous avez peut-être rencontré le nom de Dieu dans l’“Ancien Testament”. Par exemple, vous avez pu lire le passage suivant dans la Bible de Crampon (édition de 1905) : “Qu’ils sachent que ton nom, que toi seul, JÉHOVAH, tu es le Très-Haut sur toute la terre !” — Psaumes 83:19 ; Ésaïe 12:2.
Toutefois, il se peut que vous n’ayez jamais rencontré le nom de Dieu en lisant le “Nouveau Testament”, c’est-à-dire les Écritures grecques chrétiennes. La plupart des traducteurs l’ont enlevé dans cette partie de la Bible. Pourquoi ? Parce que, entre autres raisons, on n’a découvert jusqu’à présent aucune copie ancienne du texte original des Écritures grecques chrétiennes contenant le nom divin sous sa forme complète.
En revanche, le nom de Dieu se rencontre sous sa forme abrégée à la fois dans les anciens manuscrits grecs et dans les traductions qui en ont été faites. En lisant votre Bible, avez-vous remarqué l’expression “Alleluia” ou “Alleluiah” dans Révélation 19:1, 3, 4, 6 ? D’après le Dictionnaire de la Bible de Vigouroux, “Alleluia” signifie “louez (...) Yâh, (abréviation du nom sacré de Jéhovah)”.
Cette présence du nom de Dieu sous une forme abrégée révèle que les premiers chrétiens n’avaient pas abandonné l’usage de ce nom. Alors, pourquoi ne figure-t-il sous sa forme complète dans aucune copie manuscrite du texte grec de la Bible actuellement disponible ? Cela indique-t-il que Jésus et ses disciples n’utilisaient pas le nom de Jéhovah ?
Une explication qui n’est plus valable
On ((des lecteurs ou des traducteurs de la Bible)) a cru longtemps que l’absence du nom de Dieu sous sa forme complète dans toutes les copies manuscrites connues des Écritures grecques chrétiennes venait de ce que les premiers chrétiens utilisaient la Septante, traduction grecque des Écritures hébraïques, et qu’ils avaient tout simplement adopté la coutume des copistes de cette version qui omettaient le nom divin. Cette version des Septante fut faite pour les Juifs parlant le grec et commencée vers l’an 280 avant notre ère ; c’est, croit-on, la traduction des Écritures hébraïques qu’utilisaient les premiers disciples de Jésus-Christ.
Selon une opinion très répandue, à cause d’une superstition qui s’était développée parmi les ((des)) Juifs, les traducteurs de la Septante avaient substitué les titres grecs Kurios (Seigneur) et ho Théos (le Dieu) au Tétragramme, les quatre lettres hébraïques (יהוה) représentant Jéhovah ((іAHAVAH)), le nom de Dieu. Mais des découvertes relativement récentes ont révélé que les fragments les plus anciens de la Septante renferment en réalité le nom de Dieu sous sa forme hébraïque.
À ce propos, le Dr Paul E. Kahle fait le commentaire suivant : “Nous savons à présent que dans le texte de la Bible grecque [la Septante], pour autant qu’il fut rédigé par des Juifs et à l’intention des Juifs, on ne traduisit pas le nom divin par kurios [Seigneur], mais on conserva dans les manuscrits le Tétragramme écrit en caractères hébreux ou grecs.”
Qui donc remplaça le nom divin par les titres “Seigneur” ou “Dieu” dans les copies de la Septante ? Le Dr Kahle donne cette réponse : “Ce furent les chrétiens qui remplacèrent le Tétragramme par kurios [Seigneur], une fois que le nom divin inscrit en caractères hébreux n’était plus compris.” — The Cairo Geniza, pp. 222, 224.
Mais quand les “chrétiens” substituèrent-ils au Tétragramme représentant le nom de Dieu les titres Kurios (Seigneur) ou ho Théos (le Dieu) dans leurs traductions grecques des Écritures hébraïques ? Si nous pouvons déterminer ce moment, nous saurons si les rédacteurs des Écritures grecques chrétiennes utilisèrent ou non le nom de Dieu dans leurs écrits inspirés et si les premières copies de leurs écrits originaux contenaient ou non le nom divin.
À quel moment le nom divin fut-il remplacé ?
Apparemment, la substitution d’autres vocables au Tétragramme dans les Écritures grecques chrétiennes a eu lieu au cours des siècles qui ont suivi la mort de Jésus et de ses apôtres. Cela est évident, car le nom divin se trouve dans les traductions grecques de l’“Ancien Testament” ou Écritures hébraïques faites dans les premiers siècles par des “chrétiens”. Par exemple, dans la version grecque d’Aquila, écrite vers 128 de notre ère, le Tétragramme apparaissait encore écrit en caractères hébreux.
D’autre part, vers 245 de notre ère, le célèbre exégète Origène rédigea ses Hexaples, une reproduction sur six colonnes des Écritures hébraïques inspirées. En se basant sur les fragments de copies actuellement connues, le professeur W. G. Waddell déclare : “Dans les Hexaples d’Origène (...), les versions grecques d’Aquila, de Symmaque et des LXX [Septante], JHWH était représenté par ΠΙΠΙ; dans la deuxième colonne des Hexaples, le Tétragramme était écrit en caractères hébreux.” Selon d’autres, le texte original des Hexaples d’Origène renfermait le Tétragramme en caractères hébreux dans toutes ses colonnes. Origène lui-même affirma que “dans les manuscrits les plus fidèles, LE NOM est écrit en caractères hébreux, c’est-à-dire, non en hébreu moderne, mais en hébreu archaïque”.
Au quatrième siècle encore, Jérôme, traducteur de la Vulgate latine, dit dans son Prologus Galiatus, servant d’introduction aux livres de Samuel et de Malachie : “Dans certains volumes grecs, nous trouvons encore aujourd’hui les quatre lettres du nom divin (יהוה) représentées dans les anciens caractères.”
Que prouvent ces renseignements ? De façon évidente que les soi-disant “chrétiens” qui “remplacèrent le Tétragramme par kurios” dans les copies de la Septante n’étaient pas les premiers disciples de Jésus. C’étaient des hommes ayant vécu des siècles plus tard, à une époque où l’apostasie prédite était bien développée et avait corrompu la pureté des enseignements chrétiens. — 2 Thessaloniciens 2:3 ; 1 Timothée 4:1.
Utilisé par Jésus et ses disciples
Nous disposons donc de preuves irréfutables indiquant que le nom de Dieu se trouvait dans les copies des Écritures utilisées au temps de Jésus et de ses disciples, dans les manuscrits hébreux comme dans les versions manuscrites en grec. Quand, en se servant de ces copies, ils lisaient les saintes Écritures et enseignaient leurs semblables, ils employaient sans aucun doute le nom divin. D’autre part, quand ils rédigèrent les Écritures grecques chrétiennes, les disciples de Jésus suivirent très certainement la coutume, approuvée par Dieu, consistant à utiliser son nom dans leurs écrits. Il est sûr que Jésus-Christ leur a donné l’exemple sous ce rapport quand il ((utilisait à la perfection, et)) glorifiait le nom de son Père.
Considérez le nom même de “Jésus”. C’est le nom que, sur l’ordre des anges des cieux, Marie dut donner à l’enfant à qui elle allait donner naissance (Luc 1:30, 31). En outre, ce nom “Jésus” met en valeur le nom de Dieu, car il signifie en hébreu “Salut de ((YAH)) Jah [Jéhovah]”.
Fait encore plus important, au cours de son ministère, Jésus exalta maintes fois le nom de son Père devant le peuple. Par exemple, il apprit à ses disciples à prier ainsi : “Notre Père qui es dans les cieux, que ton nom soit sanctifié.” (Matthieu 6:9). Les œuvres qu’il faisait étaient faites, (disait-il), “au nom de mon Père”. (Jean 10:25.) La nuit où il mourut, il déclara dans sa prière qu’il avait ‘manifesté le nom de son Père’ à ses disciples. — Jean 17:6, 26.
Eu égard à ce qui précède, Jésus employait ((utilisait à la perfection)) sans aucun doute le nom divin, ((YHWH)) Jéhovah, quand il citait ou lisait les Écritures hébraïques. Par exemple, il prononça ce nom quand, citant le texte hébreu de Deutéronome 8:3, il dit : “Il est écrit : ‘L’homme doit vivre, non seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Jéhovah.’” (Matthieu 4:4 ; comparez aussi Matthieu 22:37 avec Deutéronome 6:5 [AC] ; Matthieu 22:44 avec Psaume 110:1 [AC], et Luc 4:16-21 avec Isaïe 61:1, 2 [AC]. Logiquement, les disciples de Jésus qui furent inspirés pour rédiger les Écritures grecques chrétiennes suivirent l’exemple de leur Maître ; ils employèrent le nom divin et l’incorporèrent dans les écrits bibliques.
Dans ce cas, pourquoi ce nom ne se trouve-t-il pas dans les anciens manuscrits des Écritures grecques chrétiennes ou du “Nouveau Testament” que nous possédons actuellement ? De toute évidence, parce qu’à l’époque où ces anciennes copies furent faites, à partir du troisième siècle, le texte original des écrits des apôtres et des disciples avait été altéré. Le nom divin (peut-être sous la forme du Tétragramme) fut sans doute remplacé par Kurios et ho Théos par les copistes postérieurs. Comme l’indiquent les faits, c’est précisément ce qui s’était passé pour les copies les plus récentes de la Septante, version des Écritures hébraïques.
Conscients de ce fait, certains traducteurs ont inclus le nom “Jéhovah” dans leurs traductions des Écritures grecques chrétiennes. Ils ont de solides raisons pour agir ainsi. En effet, le nom de Dieu appartient à la Bible tout entière.
[Note]
The Journal of Theological Studies, tome XLV, juillet-octobre 1944, pp. 158, 159.

_________________
(Isaïe 66:5) 5 Entendez la parole de YaHaWaH, vous qui tremblez à sa parole [...]
avatar
Auteur du site
retour vers le futur

Messages : 1445
Date d'inscription : 08/12/2009
Localisation : planète terre

Voir le profil de l'utilisateur http://tj-tjc-bibliquement.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BIBLE ET LE NOM DIVIN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum